Comment rénover un monument funéraire ?

Rénover un monument funéraire

Au fil du temps, un monument funéraire peut être altéré.

Pour éviter au maximum sa détérioration, un entretien fréquent est nécessaire. Par manque d’héritiers, ou pour d’autres raisons, certains monuments funéraires finissent à l’abandon et ne sont donc pas entretenus.
Mais comment rénover un monument funéraire laissé à l’abandon et que faire dans ce cas-là ?

 

Entretenir un monument funéraire

Quand on parle de rénovation, on pense aussi à l’entretien classique. Nous avons déjà écrit un article sur le sujet, si vous souhaitez tout savoir sur l’entretien de monuments funéraires, c’est ici. Pour résumer, l’entretien d’un monument funéraire n’est pas si évident et utiliser les mauvaises méthodes ou produits peuvent endommager le monument et avoir un effet irréversible.

L’entretien d’une pierre tombale est réalisé afin de retirer les débris de végétaux, nettoyer la poussière, l’eau stagnante et déplacer les accessoires décoratifs où la saleté a tendance à s’accumuler. On peut aussi appliquer des savons afin de retrouver la brillance et la propreté du monument. Il faut tout de même faire attention à la façon dont sont appliqués les produits. Il faut veiller à ne pas trop forcer, ni insister pour éviter d’abimer la pierre.

Il faut aussi faire attention à ne pas utiliser certains produits comme les produits chimiques et les produits à base d’acide comme le vinaigre et le citron. Que ce soit pour l’entretien du monument en lui-même ou de son espace, il est important de faire attention à ce qu’on fait pour éviter de détériorer le monument.

 

Rénovation et abandon

L’entretien classique d’un monument peut se faire soi-même.

Certaines rénovations vont quant à elles demander une autorisation de la commune avant d’effectuer n’importe quels travaux. Ceux-ci pourront être faits par des artisans ou par la famille du défunt directement.

En général, les travaux sont nécessaires lors de l’abandon d’une sépulture. Mais comment savoir si un monument est à l’abandon ? Un monument funéraire peut être considéré à l’abandon en l’absence d’héritier et sans entretien depuis 30 ans. À ce moment-là, le monument funéraire peut être repris.

Comme dit précédemment, les monuments funéraires au fil du temps, peuvent être endommagés et détériorés. Les sociétés de rénovation peuvent agir afin de les remettre en état. Les détériorations peuvent se présenter sous plusieurs formes comme les gravures abimées, des joints et jointures qui ont perdu de leur étanchéité, la perte de brillance sur des dorures ou peintures, et enfin la réparation des fissures et des stèles cassées. Tout ceci peut être restauré et remis en état.

 

Reprise d’un monument funéraire

Afin de demander la reprise d’un monument funéraire dont on a constaté l’abandon, une procédure doit être mise en place. Cette procédure peut durer un certain temps. Quelle est donc cette procédure ?

Un procès-verbal doit être mis en place pour la reprise d’un monument. Ce procès doit être signé par le maire et par toutes les personnes ayant constaté l’abandon d’un monument funéraire. Et de là, plusieurs mesures seront mises en place au fur et à mesure pour la reprise du monument.

 

En conclusion, la rénovation, différente d’un entretien classique, d’un monument funéraire doit se faire en accord avec la commune et peut-être réalisée par la famille directement. Les monuments à l’abandon ont leur propre procédure et donc il faut contacter la commune ou la mairie pour avoir toutes les informations.

 

Concept marbre vous accompagne dans le choix de votre monument funéraire.

Retrouvez tous nos monuments funéraires et cinéraires en Granit, Ardoise et en Inox Marin dans notre catalogue.

Nos conseillers sont également disponibles pour vous aider dans votre projet.

Contactez nous par téléphone au  02 52 75 01 40 ou via notre formulaire de contact. Vous pouvez également prendre rendez-vous dans l’une de nos agences à Ancenis (44), Saint-Barthélémy-d’Anjou (49), et Candé (49).


Découvrez nos articles similaires